Les galeries côtières de Piran, en collaboration avec Stripburger / Forum Ljubljana, poursuivent le cycle de trois expositions individuelles d’artistes de bande dessinée slovènes renommés (Marko Kociper, Andrej Štular et David Krančan). Après l’exposition de bandes dessinées originales de Mark Kocipro intitulée Jazbec et le tiers monde de l’année dernière, l’exposition de cette année d’Andrei Štular sera également présentée dans le cadre du programme du festival de bandes dessinées TINTA. Le programme principal du festival se tiendra du 10 au 13 octobre dans différents lieux de Ljubljana et d’autres en Slovénie, à partir de l’année dernière également à Koper. Avec son programme diversifié sous forme d’expositions, d’ateliers, de conférences, de projections de films, de salons de la bande dessinée et d’autres événements, il met en valeur la diversité et l’ampleur de la créativité contemporaine en bande dessinée.

Andrej Štular avec l’exposition The Third Track confirme la remise en forme de première classe, avec laquelle il teste les limites de divers domaines de l’art, assaisonnés d’un recyclage implacable et d’une tactique toute prête et débordante. Stular cherche ce qui doit être trouvé; la beauté retrouvée de la matière et des images de tous les jours se transforme, sous la main de l’artiste, en créations significatives et lyriques qui, avec ironie et humour, empiètent sur l’histoire culturelle et sociale. L’exposition de Koper rassemble une collection variée d’œuvres réalisées au cours des dernières années: dessins sélectionnés, collages et objets, et en particulier de courtes bandes dessinées, ainsi qu’une sélection d’originaux issus de bandes dessinées plus anciennes.

ANDREJ STULAR (1967) associe diverses techniques artistiques et médias à son travail. Ses propres travaux, souvent issus de recyclage et de toutes sortes de modifications, interrogent souvent les sphères de la psychopathologie domestique, ainsi que l’être humain, son identité et sa position dans la structure du monde moderne. Stular est un artiste avec un kilométrage enviable dans le champ de toutes les pratiques marginales des beaux-arts, qui réussit à défier le spectateur avec humour et fraîcheur à chaque fois. Il est membre du collectif Strip Core de Ljubljana et du Nebo Puppet Theatre. Il a reçu plusieurs prix pour son travail. au cours de la période récente, entre autres, deux prix pour l’image visuelle – au Kazakhstan pour la pièce Zrcalce (LG Nebo) et à la Biennale des marionnettistes slovènes à Maribor – un prix spécial pour l’approche de la marionnette et une image visuelle imaginative pour la mise en scène de l’histoire Let’s Run, le monde se démarque d’une série d’albums comiques Les bestioles de Rezia dans les comics!

INFO: Tatjana Sirk, galerija.meduza@obalne-galerije.si, T 051 362 983

www.obalne-galerije.si